· 

Le petit-déjeuner à la française.

Le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée et nos habitudes alimentaires nous amènent à privilégier le petit-déjeuner à la française.

Cette habitude du petit déjeuner tel que nous le connaissons aujourd’hui a démarré à la renaissance avec du pain trempé dans du lait, qui sera ensuite agrémenté de café. Dans les villes, ce type de repas matinal est la norme dès le 19ème siècle, mais dans les campagnes, on continue à consommer le pain avec de la soupe, voire du vin. Ce n‘est qu’après la 2nde guerre mondiale que le petit déjeuner traditionnel sera consommé partout.

 

De quoi se compose ce petit déjeuner ?

 

De la baguette, avec du beurre et de la confiture, un jus de fruit et un café, thé ou chocolat. Parfois on y ajoute des viennoiseries, du miel.

Voyons un peu la teneur nutritionnelle de ce repas :

La tranche de baguette (1/4 de baguette), contient 5 g de protéines, 33 g de glucide, et 2.6 g de fibre auxquels s’ajoutent du calcium (17mg), très peu de fer (0.8 mg), un peu de Magnésium (20 mg), de phosphore (86 mg), de potassium (110 mg) et un peu de vitamines du groupe B.

Pour le beurre, il est source essentiellement de lipides sous forme d’acide gras saturés, et d’une bonne dose de beta carotène (31 mg).

En ce qui concerne la confiture et le jus d’orange, ce sont essentiellement des sucres : 12 g de glucide pour 20 grammes de confiture, et 9 gramme pour 100 g de jus d’orange.

Le chocolat au lait va apporter du calcium, phosphore, et potassium mais aussi beaucoup de glucides (25 gramme pour un bol de 250 ml).

Ce petit déjeuner ce caractérise par un apport important de glucides, qui expliquent le pic d’hypoglycémie de la fin de matinée. Avec cet afflux de sucre dans votre sang, votre organisme va s’empresser de sécréter une forte dose d’insuline afin de faire entrer le sucre dans la cellule. Résultat : le taux de sucre sanguin baisse et c’est l’hypoglycémie réactionnelle, avec une envie très forte de sucre.

 

Comment rétablir l’équilibre :

 

Dans un premier temps, afin de réduire l’apport sucré, vous pouvez :

Remplacer le pain blanc de la baguette par un pain complet bio : les fibres vont ralentir la diffusion de sucre, et ainsi réguler la sécrétion d’insuline. Le pain complet est plus riche en minéraux et oligo-éléments, et donc plus rassasiant

Remplacer la confiture par une purée de fruit sans sucre, ou encore mieux par une purée d’oléagineux (amandes, noisettes).

Remplacer le jus de fruits par un fruit frais : les fibres vont agir de la même manière qu’avec le pain complet.

Supprimer le lait chocolaté, et préférez une boisson chaude comme le thé ou le roiboos.

 

Dans un deuxième temps, vous pouvez essayer différents types de petits déjeuner et voir celui qui vous correspond le mieux. Voici quelques idées :

  • Œufs coque, et tranche de jambon, thé aux épices
  • Avocat arrosé de jus de citron, et quelques tomates cerise. Thé au jasmin.
  • Pain complet grillé et houmous. Roiboos
  • Lait végétal non sucré, graines de chia, graines de tournesol, graines de courge, noisettes, amandes (à faire tremper la veille).

Pour savoir quel petit déjeuner privilégier, je vous suggère de tester chacun pendant au moins 4 ou 5 jours.

 

Régalez vous bien !

Écrire commentaire

Commentaires: 0