· 

La détox, en quoi ça consiste ? Et comment cela va vous aider pour passer un hiver serein.

Vous vous intéressez à la détox, et vous aimeriez savoir si, juste avant l’hiver, c’est le bon moment pour la mettre en place ?

 

 

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi faire une détox en automne, et comment cela va vous aider à passer un hiver en forme, en retrouvant une belle énergie.

Avertissement : avant toute détox, il est important de vérifier que votre état de santé vous le permet. Un professionnel de santé habitué à cette pratique saura vous conseiller.

Qu’est-ce que la détox ?

J’ai trouvé cette définition sur Wikipédia : « processus par lequel un organisme inactive les substances toxiques d’origine interne ou externe qui consiste, d’une part, en la réduction de l’activité pharmacologique ou toxicologique de la substance, en général par un processus enzymatique et, d’autre part, par la solubilisation de la substance, ce qui en facilite l’élimination rénale ».

En fait, la détox consiste à désactiver puis éliminer les substances toxiques, qu’elles proviennent de notre fonctionnement physiologique interne, ou des produits toxiques qu’on ingère malgré nous (additifs, perturbateurs endocriniens, colorants chimiques, etc.).

Comment la détox peut nous aider à retrouver de l’énergie ?

Lorsque vous vous alimentez, votre organisme génère un certain nombre de déchets dû à la transformation des aliments, mais aussi à ce qu’ils contiennent éventuellement comme composés chimiques. Pour cela, tout votre organisme et surtout votre foie travaillent à plein régime, et cela demande de l’énergie. Dès que vous diminuez votre apport alimentaire, ou les composés chimiques, votre foie a plus de facilité à travailler, et cela lui demande moins d’énergie, vous vous sentez donc moins fatigué. A condition de respecter certaines règles essentielles : accompagnement à la diminution progressive de votre alimentation, environnement adéquat, soutien d’un groupe et d’un professionnel habitué.

Pourquoi faire une détox en automne ?

Pour retrouver ou conserver une santé optimale…

 

Lors de la période de détox, votre organisme n’a plus à s’occuper de « gérer » les aliments, votre système digestif est au repos, et votre organisme peut ainsi s’occuper de régénérer et réparer.

Pour préserver l’énergie, l’organisme va recycler un certain nombre de cellules du système immunitaire qui ne sont pas indispensables, et ainsi éliminer aussi celles qui sont abîmés. C’est un peu comme si vous faisiez un bon « dépoussiérage ». Les cellules anciennes sont éliminées, laissant ainsi la place pour les nouvelles (celles qui sauront vous défendre contre les agressions hivernales).

Pendant la détox, le nombre de vos globules blancs va donc diminuer, mais dès que vous recommencez à vous alimenter, ils vont augmenter rapidement, et seront donc plus efficaces (des globules blancs tout neufs, prêts à vous défendre).

L’arrêt de prise alimentaire permet aussi de faire baisser le nombre d’enzyme PKA, liée au vieillissement et à l’augmentation de risque de cancer. Il est d’ailleurs régulièrement conseillé aux personnes sous traitement de faire un jeûne avant les phases de chimio, afin de diminuer fortement les effets secondaires.

 

Ainsi, vous préparez votre organisme à affronter les pathologies hivernales : rhumes, gastro, etc. 

Les éléments indispensables pour réussir votre détox :

 

  • Une bonne préparation alimentaire : lors des stages détox que j’anime, je vois souvent arriver des personnes qui n’ont pas suivi les recommandations de préparation. Que se passe-t-il alors ? Du jour au lendemain, leur organisme est privé d’un élément essentiel au fonctionnement de toutes nos cellules : le sucre. Pour en trouver le foie va aller puiser dans les graisses pour les transformer en sucre, et pour cela il aura besoin d’un peu de temps. Si vous ne lui laissez pas le temps, vous vous retrouvez brutalement en hypoglycémie (plus de sucre dans le sang), et ce sont alors vertiges et maux de tête qui se manifestent. Il vous faut donc procéder progressivement et par étape, afin que votre organisme, et surtout votre foie ait le temps de s’adapter. Chacun de nos stagiaires reçoit les recommandations alimentaires pour bien préparer son séjour.
  • Un environnement approprié : votre organisme ne reçoit plus de nourriture par l’alimentation, et comme la nature a horreur du vide, il va compenser en se nourrissant d’autres choses. Si vous êtes dans un contexte de travail stressant, entouré de pollution, avec des personnes qui ne sont forcément très bienveillantes, vous allez « capter » encore plus toutes ces énergies négatives, et vous en serez fortement déstabilisé. Nos stages détox sont toujours dans des lieux paisibles, et un environnement naturel.
  • Le soutien d’un groupe et d’un professionnel avisé : les repas rythment notre quotidien, et sont souvent une source de lien social. Retrouver un groupe avec le même objectif que vous est un atout énorme pour vous soutenir dans votre démarche. De la même façon, un professionnel saura vous conseiller si des signes d’inconfort apparaissent (ce qui est assez fréquent pour environ 1/3 des personnes) ; savoir quoi faire à ce moment-là sera très réconfortant et sécurisant pour vous.

 

 

 

J’espère que cet article vous aura donné des clefs pour comprendre qu’une cure de détox avant l’hiver vous permettra de retrouver de l’énergie, et de prendre soin de votre système immunitaire.

Si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous, pour connaitre les dates de nos prochains stages détox. Au programme :

  • Conseils d’accompagnement pour la réduction alimentaire progressive avant le départ
  • Accompagnement sur place : jus de légumes bio, activités physiques douces, mini conférences et échanges sur l’alimentation saine et la détox, balades dans la nature.
  • Atelier de méditation de pleine conscience.
  • Conseils pour la reprise alimentaire après le stage, et pour une alimentation saine au quotidien.
  • Livret d’accompagnement fournis à tous nos stagiaires.

 

 

 

 

 

Et pour aller plus loin, vous pouvez consulter le témoignage de Sophie (grande allergique, 3 stages détox avec nous)

Écrire commentaire

Commentaires: 0