· 

5 astuces pour une bonne détox

Vous vous intéressez à la détox mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous voudriez avoir des conseils pour ne pas faire n’importe quoi et vous trouvez plus épuisé que rechargé.

Dans cet article, je vous propose de voir tous les composants d’une détox réussi, et comment mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre détox.

1ère astuce : savoir à quoi s’attendre :

Que ce soit pour perdre quelques kilos, vous revitaliser, reprendre des bonnes habitudes alimentaires, les objectifs pour s’engager dans une détox sont nombreux.

 

 

Faisons le tour des principaux objectifs :

Perdre quelques kilos :

Souvent une cure détox permet de perdre quelques kilos. Si c’est votre objectif, il faut considérer la cure comme une amorce pour démarrer la perte de poids. A la fin de votre programme de détox, vos perceptions gustatives auront changé, vous sentirez davantage le goût des aliments, et si vous gardez l’habitude de vous connecter à vos sensations, vous aurez moins envie de grignoter. Par ailleurs, en expérimentant l’absence d’aliments, vous serez davantage connectés à vos sensations de faim et de satiété. Pour cela, vous devez vous connecter à vos ressentis, et savoir les écouter. On confond souvent la sensation de vide de l’estomac avec une sensation de faim. 

Retrouver de l’énergie :

Si vous vous sentez fatigués, que vos repas vous alourdissent, une cure détox peut vous aider à retrouver de l’énergie. Toutefois il faut vous assurer d’avoir suffisamment d’énergie pour vous engager sur cette voie.

Vous devez sentir que cette fatigue est liée à votre surplus d’alimentation. Une bonne façon de le savoir est de noter à quels moments de la journée vous vous sentez le plus fatigué. Si après chaque repas, vous avez des coups de barre, alors votre alimentation est trop importante, et l’alléger pendant quelques jours va vous aider à retrouver du peps.

Lorsque vous vous alimentez, votre organisme génère un certain nombre de déchets dû à la transformation des aliments, mais aussi à ce qu’ils contiennent éventuellement comme composés chimiques. Pour cela, tout votre organisme et surtout votre foie travaillent à plein régime, et cela demande de l’énergie. Dès que vous diminuez votre apport alimentaire, ou les composés chimiques, votre foie a plus de facilité à travailler, et cela lui demande moins d’énergie, vous vous sentez donc moins fatigué. A condition de respecter certaines règles essentielles : accompagnement à la diminution progressive de votre alimentation, environnement adéquat, soutien d’un groupe et d’un professionnel habitué.

Optimiser sa santé :

Si vous rencontrez régulièrement des problèmes de santé, la détox pourrait vous aider. En effet, elle agit sur le système immunitaire. Voyons comment cela se passe.

 

En fait, la détox consiste à désactiver puis éliminer les substances toxiques, qu’elles proviennent de notre fonctionnement physiologique interne, ou des produits toxiques qu’on ingère malgré nous (additifs, perturbateurs endocriniens, colorants chimiques, etc.).

Lors de la période de détox, votre organisme n’a plus à s’occuper de « gérer » les aliments, votre système digestif est au repos, et votre organisme peut ainsi s’occuper de régénérer et réparer.

 

Pour préserver l’énergie, l’organisme va recycler un certain nombre de cellules du système immunitaire qui ne sont pas indispensables, et ainsi éliminer aussi celles qui sont abîmés. C’est un peu comme si vous faisiez un bon « dépoussiérage ». Les cellules anciennes sont éliminées, laissant ainsi la place pour les nouvelles (celles qui sauront vous défendre contre les agressions hivernales).

Pendant la détox, le nombre de vos globules blancs va donc diminuer, mais dès que vous recommencez à vous alimenter, ils vont augmenter rapidement, et seront donc plus efficaces (des globules blancs tout neufs, prêts à vous défendre).

L’arrêt de prise alimentaire permet aussi de faire baisser le nombre d’enzyme PKA, liée au vieillissement et à l’augmentation de risque de cancer. Il est d’ailleurs régulièrement conseillé aux personnes sous traitement de faire un jeûne avant les phases de chimio, afin de diminuer fortement les effets secondaires.

2ème astuce : bien se préparer :

Lorsqu’on se lance dans une détox, il y a quelques règles à respecter. Si vous passez d’une choucroute à un jus de légumes, c’est à peu près certain que votre corps va vous faire savoir qu’il n’est pas d’accord.

 

La préparation alimentaire est une chose, réduire progressivement votre alimentation permet à votre corps de s’adapter doucement au niveau physiologique, mais la préparation mentale est aussi très importante.

Au niveau physiologique, si vous êtes bien préparé, votre corps apprend progressivement à transformer les lipides en sucre, afin de nourrir vos cellules. Si le changement est trop brutal, cela demande beaucoup d’énergie, et vous pouvez avoir des maux de tête, des vertiges, des nausées. La préparation progressive vous permet de diminuer voire d’éviter ces désagréments. Vous trouverez ainsi plus rapidement une énergie nouvelle.

 

Lors des stages détox que j’anime, les personnes qui se sont bien préparées, retrouvent très vite une énergie qu’elles gardent souvent après le stage.

 

Au niveau mental, vous allez aussi avoir besoin de vous préparer un peu. Cette période pendant laquelle vous ne nourrissez pas votre corps physique demandera que vous ayez une autre nourriture (mentale, spirituelle, émotionnelle). C’est la raison pour laquelle, vous aurez besoin de préparer ce moment, pour être sûr d’être dans un environnement où vous pourrez trouver toutes ces autres sources de nourriture. 

Continuer à travailler à courir, être entouré de personnes négatives, de stress, peut être particulièrement éprouvant et vous inciter à reprendre de la nourriture réconfortante. Des études ont montré que lorsqu’on est en prise avec des émotions de stress, on a tendance à consommer des aliments gras et sucrés. Cela pourrait s’expliquer par le fait que ces aliments font diminuer le taux de cortisol dans l’organisme.

 

D’où l’importance d’être dans un cadre dédié pour entamer votre détox : pas de sollicitations stressantes, des lectures inspirantes, des contacts avec des personnes bienveillantes, sont un gage de réussite.

Que vous choisissiez de faire une détox seul, ou de participer à un stage, pensez à la préparation. Vous aurez alors tous les bienfaits d’une détox réussie.

3ème astuce : veiller à l’environnement :

Lorsque vous entamez une cure détox, votre organisme ne reçoit plus de nourriture par l’alimentation, et comme la nature a horreur du vide, il va compenser en se nourrissant d’autres choses.

Si vous êtes dans un contexte de travail stressant, entouré de pollution, avec des personnes qui ne sont forcément très bienveillantes, vous allez « capter » encore plus toutes ces énergies négatives, et vous en serez fortement déstabilisé

Il est indispensable que tout ce qui vous entoure soit une « nourriture » saine et apaisante. Assurez-vous d’être entouré de personnes prévenantes, avec un état d’esprit positif et bienveillant. Évitez de regarder les informations, sources de stress inutile. Ecoutez des musiques apaisantes, lisez des textes inspirants. Tout ce qui vous entoure doit contribuer à votre bien-être.

4ème astuce : avoir du soutien :

Faire une cure détox seul, c’est possible, mais ce n’est pas évident lors des premières fois. Pour mener à bien cette cure, il est essentiel de se faire accompagner les premières fois.

 

D’abord, parce que vous ne savez pas comment votre corps va réagir. Vous pouvez être sujet à des étourdissements, des baisses de tension, des maux de tête, des nausées. Tous ces signes sont tout à fait normaux mais peuvent vous déstabiliser. Avoir l’avis d’un professionnel avisé va vous aider à passer ces caps, à savoir quoi faire.

Par ailleurs le soutien d’un groupe est une force incroyable. Lorsque vous vous engagez dans une cure avec d’autres participants, vous vous sentez soutenu par le groupe. Cela vous parait alors plus facile.

5ème astuce : bouger doucement mais surement :

Pour que votre foie puisse faire correctement son travail, et filtrer correctement toutes les toxines, il a besoin d’un apport de sang optimal. Pour cela rien de tel que l’activité physique. Par contre, pendant une détox, pas d’activité physique intense. Cela pourrait vous occasionner des maux de tête, des vertiges, des nausées. Allez y doucement, faites des étirements doux de yoga, de la marche, du pilates.

 

On ne reste pas couché si cela ne va pas. Si vous ressentez des nausées, de la fatigue, c’est que votre organisme cherche à éliminer les toxines. Plus vous activerez votre circulation sanguine, plus les signes désagréables passeront vite. Ce n’est donc pas le moment de vous coucher moais de vous bouger. Et la force d’un groupe peut vous aider à vous motiver.

J’espère que ces astuces vous aideront pour entamer une cure détox dans les meilleures conditions.

Si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous, pour connaitre les dates de notre prochain stage détox.

 

Au programme :

  • Conseils d’accompagnement pour la réduction alimentaire progressive avant le départ.
  • Accompagnement sur place : jus de légumes bio, activités physiques douces, mini conférences et échanges sur l’alimentation saine et la détox, balades dans la nature.
  • Atelier de méditation de pleine conscience.
  • Conseils pour la reprise alimentaire après le stage, et pour une alimentation saine au quotidien.
  • Livret d’accompagnement fournis à tous nos stagiaires.

 

 

 

 

 

A bientôt pour un nouvel article, n'hésitez pas à partager celui ci autour de vous.

Avertissement : avant toute détox, il est important de vérifier que votre état de santé vous le permet. Un professionnel de santé habitué à cette pratique saura vous conseiller.

Écrire commentaire

Commentaires: 0