La naturopathie s’appuie sur 10 techniques pour prendre soin de sa santé de façon naturelle.

Parmi ces techniques, les trois principales sont l’alimentation, l’activité physique, la gestion des émotions/des rythmes de vie.

Et pour vous aider à mettre en place les conseils de base en naturopathie, voici quelques recommandations.

L’alimentation cru

arrangement of raw vegetable

Cela permet avant tout d’apporter une source enzymatique indispensable à l’assimilation des micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments). La digestion est ainsi plus facile et la fatigue postprandiale diminuée.

Par exemple pour transformer certains nutriments (les constituants des aliments), vous avez besoin d’un apport en vitamine suffisant. Il est donc primordial de privilégier une alimentation crue, pour éviter la déperdition de vitamines.

En effet, une grande partie des micronutriment est détruite à la cuisson :

  • La vitamine C dès 60°
  • Les vitamines B dès 90°

Par ailleurs, les vitamines hydrosolubles sont éliminées lors des cuissons à l’eau, et les minéraux se trouvent pour la majeure partie dans l’eau de cuisson. Il est donc préférable de privilégier une cuisson à la vapeur douce, lorsque celle-ci est indispensable, ou à la poêle, mais à basse température.

Intérêts d’une alimentation bio

Pas d’usage d’engrais chimiques, de pesticides, d’organisme génétiquement modifiés. On sait aujourd’hui que certains pesticides sont des perturbateurs endocriniens (ils agissent sur nos hormones).

Préservation de la nature et de la biodiversité.

L’alimentation bio a un incidence sur la qualité nutritionnelle des aliments : quantité plus importante de vit C, de fer, magnésium, phosphore, caroténoides, lycopène (antioxydant), polyphénols (antioxydant).

Quand ce n’est pas possible de manger bio tous les jours (souvent pour des questions de coûts), il est nécessaire de le faire pour les aliments que vous consommez le plus souvent.

Dans les magasins bio, la plupart des denrées se trouvent désormais en vrac : moins d’emballage, prix tous doux. Vous pouvez d’ailleurs comparer les prix au kilo en vrac, avec le prix des aliments en magasins traditionnels, vous serez souvent surpris. Près de chez moi, les oléagineux (amandes, noisettes, etc.) sont moins cher au magasin bio qu’au marché.

Intérêt des aliments non raffinés

Principaux produits concernés : céréales (pain, farine, gâteaux…), sucre, sel, huiles

Les produits raffinés sont carencés en fibres, enzymes, vitamines, minéraux et oligo-éléments, catalyseurs indispensables à la digestion. L’organisme devra donc puiser dans ses propres réserves pour métaboliser ces aliments.

Perte de fibres : transit mal régulé, flore intestinale déséquilibrée, moins bonne digestion des graisses, index glycémique plus élevé, sentiment de satiété altéré (on a faim plus rapidement)

Exemple : pain blanc, après raffinage perd 100% des fibres, 100%de vitamine A, 85 à 97% des vitamines  B1, B2, B3, B5, B6, et 60% de sa vitamine E, 72% du Phosphore, 55% du Calcium. Il contient aussi moins de fer.

Privilégiez donc les riz semi complets ou complets, les pâtes complètes, les pains complets ou aux céréales, le tout bio, de préférence.

La mastication

La mastication est indispensable pour une meilleure assimilation des tous les nutriments, ainsi que pour alléger le travail du système digestif. Associée à une bonne partie de cru lors du repas, elle garantit la fin de la fatigue postprandiale.

Voyons les bénéfices de la mastication :

  • Bénéfice N°1 : mécanique : broyer les aliments ® allègement du travail musculaire de l’estomac.
  • Bénéfice N°2 : mécanique : humidifier ou diluer les aliments pour favoriser le travail biochimique de l’estomac et rendre possible les autres bénéfices.
  • Bénéfice N°3 : organoleptique : une fois humidifiés, les aliments induisent une réaction gustative ® Saveurs (acide, sucré, salé, amer, piquant), arômes, texture.
  • Bénéfice N°4 : psycho-affectif : au niveau passif, plaisir ou déplaisir, au niveau actif, mobilisation de la volonté.
  • Bénéfice N°5 : biochimique : avec action de l’alpha-amylase (enzyme buccale) ® dissociation des amidons (sucres) en maltose et dextrine (molécules plus petites)
  • Bénéfice N°6 : satiétant et amincissant : une mastication plus longue induit un effet réplétif et modérateur sur l’appétit.
  • Bénéfice N°7 : aseptisante : le lysozyme salivaire est une protéine désinfectante.
  • Bénéfice N°8 : bio énergétique : la muqueuse buccale capte la part énergétique des aliments.
  • Bénéfice N°9 : programmation digestive : les premières informations codent le bon déroulement des actions enzymatiques à venir (via l’hypothalamus)

D’ailleurs, si vous mâchez correctement, vous allez aussi moins manger, car votre système endocrinien aura le temps de sécréter la leptine, l’hormone qui contrôle la satiété.

C’est ce qu’avait compris Horace Fletcher, qui a mis en place un régime qui consistait à mâcher les aliments afin de les rendre liquides. Ce régime lui a permis de perdre 30 kilos.

Alors, on mastique, pour bien digérer, et pour retrouver la ligne.

L’ambiance

En naturopathie, on accompagne chaque personne dans sa globalité. L’un des conseils de base en naturopathie, est de vérifier l’ambiance des prises de repas de chaque personne.

En effet, une des facteurs les plus important pour avoir une bonne digestion (et donc une bonne assimilation des aliments) est l’ambiance dans laquelle est pris le repas. Ce conseil de base en naturopathie s’applique aussi pour le quotidien.

Il est important de manger accompagné de personnes avec lesquelles on se sent bien, à l’aise, paisible. Il vaut mieux manger seul que de supporter des perturbations pendant le repas.

L’idéal est de prendre son repas en bonne compagnie, dans une atmosphère aérée, paisible, sans source de stress, accompagné de discussions distrayantes. On ne devrait jamais parler du travail en mangeant.

A la maison, il est important de prendre son repas dans les mêmes conditions, la télé éteinte, une musique douce pouvant la remplacer. Même si on est seul, il conviendra de ne pas faire autre chose en mangeant (téléphoner, regarder ses mails, etc…)

Bien gérer ses rythmes de vie

Au delà de bien nourrir son corps, il est important de bien nourrir son esprit. Prendre le temps d’avoir des lectures inspirantes, faire des marches dans un milieu naturel, se ressourcer.

Si vous ne faite que travailler, dormir, faire les courses, à manger, les tâches domestiques, sans prendre le temps de vous ressourcer, vous allez épuiser votre organisme.

Apprenez à respecter vos rythmes, prenez du temps pour faire des activités qui vous inspirent, partagez des moments avec des personnes qui vous font rire, qui vous font vous sentir bien.

Se bouger harmonieusement

L’activité physique est indispensable pour se maintenir en bonne santé, plus besoin de vous le démontrer. Toutes les études le prouvent.

C’est parfois difficile de se motiver, alors voici quelques règles pour vous aider :

  • Choisissez une activité près de chez vous ou de votre travail. si vous devez faire des kilomètres, vous serez souvent découragés.
  • Embarquez un ou une amie et engagez vous mutuellement à aller pratiquer chaque semaine. il sera plus compliqué de louper votre séance si vous savez que votre ami(e) vous attend.
  • Quand vous n’avez pas envie de faire votre séance, enfilez vos baskets et sortez juste faire une fois le tour de pâté de maison.
  • Choisissez une activité qui vous plait vraiment, et pas une activité à la mode que vous allez lâcher au bout de quelques semaines.
  • Prenez rendez vous avec vous-même. Notez votre rendez vous de sport dans votre agenda, comme un rendez vous important chez un médecin ou un professionnel. Après tout, c’est important de prendre soin de vous chaque jour, chaque semaine.

Voilà donc quelques conseils de base en naturopathie, qui vous semblent sans doute succincts, mais si vous les appliquez tous, vous sentirez certainement la différence.

Il est évident que l’application de ces conseils peut prendre du temps, et il est nécessaire que chaque changement soit effectué en conscience et dans la joie. Le plus important est que vous en compreniez le sens afin de vous accaparer ce changement pleinement.

Peut-être pourriez vous commencer par appliquer juste un seul conseil.

Vous voudriez commencer par lequel? Racontez moi en commentaire.

Les conseils de base en naturopathie
Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire